11 septembre 2006

Nouvelle saison

Le Knitty d'automne est sorti aujourd'hui, et exceptionnellement, je ne suis pas tombée amoureuse de tous les modèles - juste de celui-là ... Tant mieux, car ma to-do list a tendance à s'allonger furieusement ces derniers temps, sans parler des en-cours ... ce qui ne m'a pas empêchée de faire un caprice et de m'abonner à Interweave Knits, comme ça, un soir, sur un coup de tête, juste parce que j'en avais marre de baver devant leurs modèles.

Dans les prochains épisodes : le Rambling Leaves déjà (re)commencé, les Fetchings presque terminés, et de la laine rose, oui, rose.

27 août 2006

Frénésie

J'essaie de m'en tenir à un seul ouvrage en même temps. J'essaie. Promis, juré, craché, j'essaie. Sauf que j'ai du mal. Et à force de me frustrer, parfois, je craque, et là c'est la frénésie.
Ce n'est pas beau à voir. Ça ressemble à ça :

mon ptit monde

  1. La grille du Peacok Feathers Shawl
  2. Le Peacock Feather Shawl, roulé en boule sur son aiguille circulaire
  3. La laine pour le Rambling Leaves Shawl, avec laquelle j'ai commencé à bricoler quelques rangs (détricotés ensuite) pour voir ce que ça donnait. Achetée en promo pendant mes vacances.
  4. La laine pour les mitaines Fetching de Knitty. Il s'agit d'un fil acheté il y a pas mal de temps chez Truffaut, pour pas cher du tout, et qui est très beau. Depuis, j'essayais de lui trouver un modèle adapté, et Fetching lui va ... comme un gant. Comme j'en ai 4 pelotes, je pourrai même compléter les mitaines avec une écharpe assortie.
  5. Caché sous le Tricot Pour les Nuls, le catalogue Katia spécial accessoires, dont est issu mon shrug, et dans lequel une étole me fait de l'oeil
  6. La laine pour la susdite étole Katia
  7. Un échantillon. UN ECHANTILLON !! J'ai fait un échantillon pour les Fetching (comme tout le monde, je n'aime pas faire les échantillons... Du coup je ne les fais pas, en général.) !
  8. Le Tricot Pour les Nuls, pour apprendre à tricoter en rond (encore pour mes Fetchings...)
  9. Des aiguilles à doubles pointes, toujours pour Fetching
  10. Un mètre-ruban, pour mesurer l'échantillon (L'Echantillon !!!)
  11. Un carnet couvert de calculs et de formules mathématiques, pour calculer l'avancement du châle
  12. Les aiguilles pour l'étole Katia ou le début du Rambling Leave Shawl (c'est la même taille...)
Invisible sur la photo, du fil en coton vieux rose acheté pendant les vacances, encore pour tricoter un châle - j'aime les châles, il n'y a pas de couture ! ;)

Fière comme un paon


Le Peacock Feathers Shawl commencé début août avance tranquillement. Il est très agréable à tricoter, comme prévu.

Ce que j'aime avec la dentelle, c'est que le résultat est impressionnant alors qu'il n'y a que quelques points pas très compliqués à connaître...

Le seul truc, c'est qu'à force de rajouter deux mailles à chaque rang, mine de rien, les rangs deviennent... hm... longs, très longs ! Il me faut maintenant entre 20 et 40 minutes pour tricoter un rang, suivant le niveau de complexité du rang et/ou mon état de fatigue. Mais ça progresse !

Du coup, pour évaluer où j'en suis, j'ai fait un peu de calcul... Je me suis fait un peu aider par la technologie, et voilà le résultat : un beau fichier Excel qui calcule tout seul l'avancement du châle en fonction du nombre total de rangs et du rang terminé. Ça fonctionne avec tous les châles triangulaires à 2 panneaux, tricoté à partir de la pointe - en gros, ceux pour lesquels on a 2N mailles au rang N ...

Je compte l'améliorer bientôt avec le calcul pour les châles à 4 panneaux - ne serait-ce que parce que j'en ai un en vue !

EDIT : Fichier modifié, et désormais universel, quel que soit le nombre de panneaux et le nombre de mailles bordure :)

20 août 2006

Shrug

Le shrug est terminé (oui en fait ça fait un moment... je rattrappe mon retard de posts) !

Autant j'ai pris plaisir à tricoter le corps de la bête, autant les finitions ont été pénibles. Relever les mailles en biais sur un point ajouré, ce n'est pas une partie de plaisir...
Voilà à quoi ça ressemblait avant coutures :

Et un détail du point :

Dans la série "je ne suis pas satisfaite mais j'ai trop souffert pour recommencer" : les coutures sont une abomination. Déjà, de manière générale, je ne suis pas la reine de la couture. Ici, en plus, le coton utilisé ne pardonne aucune erreur... Et Dieu sait qu'il y en a. Je n'aime pas non plus le poignet qui correspond aux mailles rabattues. C'est de ma faute, j'ai rabattu complètement à l'endroit, du coup c'est détendu et ça "frise"... J'aurais dû rabattre en côtes ou complètement à l'envers, je ne me ferai plus avoir !
Ci-dessous, les deux défauts sur la même photo (le poignet incriminé est à gauche).

27 juin 2006

Etat des lieux...

... parce que je déteste les premiers posts, mais qu'il en faut toujours un, voilà donc où ça en est de ce côté-ci des aiguilles :

- En cours : le shrug.
Tout un poème que ce shrug... Déjà, je me demande si cette chose porte un vrai nom en français, le consensus chez mes camarades tricoteuses et francophones semblant être d'utiliser, comme moi, le mot anglais.
Un shrug, donc soit d'après Merriam et Webster, 1 : an act of shrugging 2 : a woman's small waist-length or shorter jacket. Et j'aurai beaucoup shruggé pour le terminer, ce shrug.
1ère erreur : mesures prises de travers, et un premier détricotage-retricotage pour ne pas se retrouver avec un shrug de naine. Heureusement que le corps de la bête se tricote rapidement : ce sont les poignets et le col (en côte 1x1, aiguilles 3...) qui sont un peu pénibles. Ce qui nous amène à la...
2ème erreur : mauvaise interprétation du patron, confusion entre le haut, le bas, la gauche et la droite, et détricotage-retricotage du col, déjà monté trois fois car c'était ma première expérience du relevage de mailles.
Bien.
Après toutes ces péripéties, il me reste 2 parties de col à relever et tricoter (2 fois 120 mailles, toujours en côtes 1x1, toujours en aiguilles 3, et 7 cm chacune... *soupir*), puis la couture des manches et du col. Photos dès que ça ressemble à quelque chose :)

- A suivre : ce superbe châle, dont le kit (en Juniper Green) est arrivé par la poste ce week-end, et que je m'interdis de toucher avant d'avoir fini le shrug. Parce que bien sûr, un magnifique châle en dentelle avec une splendide laine mélangée à de la soie, c'est plus rigolo que 240 mailles sur 14 rangs de côtes, et donc si je l'entame jamais je ne finirai mon col !